Biographie

Blasco MENTOR (Barcelone 1919 – Solliès-Toucas 2003), entre à l’Ecole des Beaux-arts de Barcelone où il obtient en 1933 et 1934 la médaille d’argent, comme avant lui ses compatriotes Pablo Picasso et Antoni Clavé.  Opposé à Franco, il s’engage dans les forces républicaines dès 1936 et se voit contraint à l’exil en 1939 lors de la « Retirada ». Epuisé et malade il sera accueilli à Solliès-Toucas et sauvé par Neige (Nieves), elle aussi réfugiée espagnole, qui devient sa compagne, sa future épouse et sa muse.

Installé à Solliès-Toucas mais aussi à Paris, dans son atelier de La Grange-aux-Belles, il fait partie de l’Ecole de Paris, au sein de laquelle se retrouvent de nombreux artistes étrangers. Entre 1953 et 1968, il reçoit plusieurs prix importants (Prix du Dessin, Prix de la Critique en 1953, Grand Prix des Peintres Témoins de leur Temps en 1966 pour l’ensemble de son œuvre…), et inaugure en 1975 à Paris le célèbre centre Arcurial.

Entre autre Mentor a réalisé :

– une peinture murale de 400m2 à la Courneuve, La Conquête du Bonheur, inaugurée en 1968,

– une fresque de 250 m2 à Milan au Palais Castiglione, Mercure et l’Abondance, inaugurée en 1973,

  et la décoration de prestigieux paquebots…

Ses nombreuses expositions ont fait le tour du monde.

En 2000, le couple fait donation à la commune de Solliès-Toucas de son étonnante demeure, la Casa Nieves, ainsi que d’un ensemble d’œuvres (peintures, dessins, sculptures, etc.) et d’objets d’art, suivie en 2007 d’un important legs posthume, d’environ 400 tableaux.

Ces œuvres sont en attente de la création d’un musée Mentor. Il est prévu à l’angle de la départementale D 554 et de l’avenue Casablanca, sur un terrain qui appartient à la municipalité. 

Si la maison ne peut pas être visitée, cependant ses jardins avec ses sculptures sont accessibles lors des Journées Européennes du Patrimoine organisées par la Commune.

 

Le 19 Décembre 2018

Les amis de l’œuvre de Blasco Mentor

 

——————————————————————————————————–